Finance responsable : définition et objectifs

Finance responsable : définition et objectifs

La finance responsable occupe de plus en plus d’espace dans le monde des entreprises et des marchés financiers. Et pour cause, elle allie rentabilité et conscience écologique et sociétale. 

Le principe de la finance responsable

La finance responsable a un double objectif : à la fois la rentabilité financière d’une entreprise, mais aussi la protection des intérêts écologiques, sociaux ou sociétaux. À ce titre, la finance durable vise à soutenir des acteurs économiques qui ont un impact positif sur ces différents aspects. Pour les définir, on utilise l’acronyme ESG (environnement, sociétal, gouvernance). 

Concrètement, la finance responsable peut se diviser en trois catégories : 

L’investissement socialement responsable

Il s’agit d’un placement qui permet de récupérer un bénéfice tout en ayant un impact positif sur l'environnement et le social. Les investisseurs placent donc leurs fonds pour soutenir des entreprises privées ou publiques agissant pour le développement durable. Autrement dit, des sociétés respectant les critères ESG. 

Pour sélectionner les entreprises les plus responsables et être acteur du changement au gré de ses investissements, il faut soit privilégier celles qui appliquent les meilleures pratiques, soit exclure celles qui ne les appliquent pas. Analyse et éthique sont donc au cœur des raisonnements de ce profil d’investisseurs et les politiques RSE affichées dans les rapports financiers sont soigneusement étudiées.

À travers un investissement raisonné, l’investisseur socialement responsable (ISR) agit en faveur d’une économie plus juste.

La finance solidaire

La finance solidaire rejoint l’idée de l’investissement socialement responsable, à la différence qu’il ne s’agit pas d’investissements à proprement parler, mais plutôt d’épargne. L’objectif est de souscrire des produits d’épargne solidaire afin de financer les entreprises qui ont une forte utilité sociale et environnementale. 

Ici, la finance solidaire se focalise davantage sur l’aspect social et durable que sur la rentabilité. En effet, les épargnants n’ont pas pour objectif de multiplier leurs gains, mais bien de donner du sens à leur argent, par exemple la lutte contre la précarité, les aides pour les pays en voie de développement… à la manière du livret A qui finance la construction de logements sociaux.

Le financement participatif

Il s’agit pour les entreprises de faire appel à un outil de collecte de fonds (par exemple une plateforme de crowdfunding) pour soutenir son développement. Chaque acteur de la vie civile peut ainsi participer selon ses moyens au financement d’un projet qu’il juge juste. 

Ceux qui placent leur argent peuvent le faire de trois manières : le don, le prêt ou l’investissement. 

Quel que soit le type d’investissement, chaque corps de métier est financé ou susceptible d’investir dans le financement participatif : banque, textile, digital, gestion de patrimoine, divertissement, conseil, etc.

Quel est l'intérêt de la finance responsable pour les entreprises ?

À mesure que les enjeux environnementaux et sociétaux retiennent l’attention du grand public, la finance responsable occupe une place de plus en plus importante au sein des entreprises. 

En effet, tous les acteurs économiques ont désormais conscience du caractère incontournable de la finance responsable :

Un Mastère spécialisé Finance pour affiner ses connaissances

À travers son Mastère Spécialisé® Stratégies Financières et Investissements Responsables, Audencia permet à ses étudiants de développer leurs compétences en matière de responsabilité sociétale des entreprises. 

Concrètement, ce Mastère spécialisé aborde les thèmes suivants : 

Cette formation vous aide à incorporer les aspects de la finance durable dans la prise de décision en entreprise. À travers ce master, vous serez en mesure d’aider les décideurs à mener une stratégie durable pour l'entreprise. Ainsi, vous aurez toutes les clés en main pour développer une finance plus durable, respectueuse de l’Homme et de l’environnement.