Formations

Rencontre avec Alexandre, étudiant dans le programme MS® MOS

11 mai 2021

Après 7 mois au sein du Mastère Spécialisé® Management responsable des Organisations Sportives (MS MOS), Alexandre revient sur son parcours et son expérience. 

 

Quel est votre parcours académique ?

Après avoir effectué un Baccalauréat Scientifique, je suis rentré à l’Université Paris II Panthéon-Assas pour suivre une licence d’Économie-Gestion spécialité Économie Internationale. A l’issu de ces trois belles années, je suis rentré à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne. Tout d’abord, pour effectuer un Master 1 Marketing, Vente puis ensuite pour étudier la Logistique et la Distribution en Master 2. Ce fut une formation très enrichissante sur un secteur en plein développement et très représentatif des grands enjeux de demain.

En parallèle de ma vie universitaire, j’ai toujours été très investit dans le monde associatif. 

Dès le plus jeune âge, j’ai pratiqué le tennis et le football dans une association sportive parisienne nommée la Salésienne de Paris. Je suis d’ailleurs éducateur sportif (football) dans celle-ci depuis maintenant six ans. C’est une expérience qui me permet d’être en permanence en action, qui fait appel à ma créativité et qui me donne un véritable sens du collectif.

De plus, je suis engagé dans une association humanitaire nommée « Un Chemin Pour Les Enfants » qui a pour but de scolariser des enfants dans les bidonvilles de Manille (Philippines). Cette dernière est managée par un groupe d’étudiants totalement autonome et qui par ce fait responsabilise chacun d’entre nous. Elle m’a permis de partir deux étés de suite sur place pour aller à la rencontre des locaux, comprendre leurs difficultés, et trouver des solutions en fonction du budget.

J’ai toujours trouvé qu’il était important d’avoir des expériences en dehors de l’Université. En fonction des situations et des environnements, cela m’a appris à être débrouillard et me découvrir moi-même.

 

Pourquoi avoir choisi de compléter votre diplôme de Master 2 par un Mastère Spécialisé ?

De nature curieuse, j’ai toujours été intéressé par de nombreux sujets très divers, ce qui m’a longtemps plongé dans un certain flou professionnel. C’est pour cela que j’ai choisi de faire des études générales pour pouvoir me spécialiser en toute fin de parcours, et le Mastère Spécialisé est parfait pour cela. Il permet d’avoir une deuxième corde à son arc et dans mon cas précis de connaitre tout l’écosystème du domaine dans lequel on souhaite évoluer quand on arrive sur le marché du travail.

J’ai choisi le mastère Spécialisé des organisations du Sport d’Audencia car le sport a toujours eu une place importante dans ma vie, et parce que je crois aussi à la puissance de celui-ci dans notre société. Bien que le sport soit encore sous-estimé sur certains points, la forte cohésion sociale qu’il amène lors des grands Évènements Sportifs me pousse à vouloir évoluer dans ce domaine.

 

Jusqu’à présent qu’est-ce qui vous a marqué dans le programme ?

Ce que j’ai trouvé le plus marquant dans le programme que j’ai suivi cette année, est la diversité des interventions professionnelles. Celles-ci permettent de nous faire une véritable idée des caractéristiques de chaque acteur et des actions de ces derniers. Nous avons une vision beaucoup plus terrain, ce qui est primordial quand nous arrivons en fin de parcours universitaire et que nous arrivons sur le marché du travail.

Nous n’avons pas eu l’opportunité d’effectuer autant de visites que prévue à cause de la crise sanitaire mais celles-ci ont toujours été très pertinentes.

Pour finir, ayant toujours été plongé dans le milieu universitaire, cela m’a permis de découvrir une grande école de commerce comme Audencia et d’appréhender des façons de faire différentes.

 

Parlez-nous de votre sujet de mémoire : le sport en milieu carcéral – pourquoi avoir choisi de faire votre recherche sur ce sujet ?

J’ai déjà effectué deux Mémoires de Recherche dans mon parcours universitaire : le bonheur au travail et l’impact des GESI sur la population locale.

Et en observant les précédents mémoires qui ont été réalisés dans le Master, j’ai voulu trouver un sujet innovant, accessible et intéressant pour le plus grand nombre.

Ayant fait une grande partie de ma scolarité à l’Université Paris II Panthéon-Assas qui est reconnu dans le domaine juridique, j’ai de nombreux amis qui veulent travailler dans ce dernier. Un jour, un ami a effectué une recherche sur le droit carcéral et j’ai immédiatement fait le lien avec mon mémoire pour l’adapter avec le milieu du sport.

En effet, le sport en milieu carcéral est un sujet intéressant et encore assez méconnu. Et notamment parce qu’à mon avis la vie en prison est un sujet tabou.

 

Dans le cadre du MS MOS, vous avez toutes et tous à faire à des études terrains, en quoi consiste votre étude ?

Mon étude terrain concernait la rédaction du Livre Blanc de la Fédération du Sport d’Entreprise.

Même si cette année a été marquée par la situation sanitaire difficile, nous avons eu l’occasion de nous rendre au siège de la Fédération et de découvrir le fonctionnement de celle-ci.

La Rédaction du Livre Blanc sur le sport en entreprise fut personnellement l’occasion de découvrir ce sujet, ses avantages mais aussi les actions qui sont mises en place.

 

3 mots qui définissent votre année au sein du MS MOS ?

  1. Professionnalisant
  2. Collectif
  3. Online

 

Autre chose à nous raconter ?

Je trouve qu’il y a un vrai intérêt d’effectuer un Mastère Spécialisé. Cela permet de mettre en pratique les connaissances plus générales apprises auparavant et les appliquer à un domaine précis.

Concernant le domaine du sport, je trouve qu’il est passionnant. Que cela soit par les multiples secteurs et acteurs qui le composent, mais aussi son expansion permanente et une réinvention à chaque instant. Et ces facteurs sont très motivants quand on arrive sur le marché du travail.
D’un point de vue personnel, et en prenant en compte les différents retours d’expériences durant l’année, j’aimerais beaucoup travailler pour les Jeux Olympiques de 2024.  Je trouve que ceux-ci sont une opportunité incroyable pour notre pays, et travailler pour un tel comité d’organisation doit être très formateur en début de carrière.

Nous avons eu aussi des interventions d’anciens MOS s’occupant de l’évènementiel sportif chez Red Bull qui étaient très inspirants et qui peut aussi être un objectif sur le long terme.

 

Pour en savoir plus sur le Mastère Spécialisé Management responsable des Organisations Sportives, c'est par ICI

Vous pouvez consulter le LinkedIn d'Alexandre par ICI


Vous aimerez aussi

Catégories
Formations Admissions